Les autorités de Lanzarote imposent une nouvelle restriction aux touristes britanniques

les autorités de lanzarote annoncent une nouvelle restriction pour les touristes britanniques, planifiant un voyage sur l'île, en réponse à la situation actuelle.

L’île ensoleillée de Lanzarote frissonnait sous l’annonce des nouvelles restrictions imposées aux touristes britanniques. Les autorités insulaires avaient pris une décision radicale, laissant planer le doute sur l’avenir des escapades estivales tant prisées par les voyageurs d’outre-Manche. Une vague d’incertitude déferlait sur les plages dorées et les ruelles colorées de cette destination prisée, marquant un tournant inattendu dans le paysage touristique de cette terre volcanique.

Un nouveau contrôle de passeport à l’entrée et à la sortie

Lanzarote, joyau des îles Canaries, a récemment introduit une nouvelle directive qui pourrait bien surprendre les touristes britanniques. À partir de 2021, toute personne en provenance du Royaume-Uni doit désormais faire tamponner son passeport à l’arrivée comme au départ. Ce changement se fonde sur le Code Frontières Schengen de 2016, une régulation jusqu’ici peu appliquée pour faciliter le flux touristique.

Les exigences de la règle des 90 jours

Désormais, il est crucial pour les voyageurs de prouver la date exacte de leur départ de l’Union européenne. Ceci afin de respecter la limitation de séjour de 90 jours sur une période de 180 jours. Cette mesure est appliquée minutieusement par les officiers de police à l’aéroport César Manrique-Lanzarote, modifiant la pratique antérieure qui permettait une entrée et une sortie plus fluide pour les touristes britanniques.

Challenges logistiques à l’aéroport

L’implémentation de cette nouvelle règle présente des défis importants pour le personnel de l’aéroport. En effet, sur les 49 officiers de l’aéroport, seulement 30 sont disponibles pour gérer le poste frontière, les autres étant assignés à divers services de la station de police locale d’Arrecife. De plus, la configuration de l’aéroport complique les choses puisqu’il y a 11 portes d’embarquement à travers lesquelles les contrôles de départ doivent être effectués.

Impact sur les jours de fortes affluences

Les jours de pointe, comme les mardi et jeudi, ces nouvelles directives sont particulièrement difficiles à gérer. Environ les deux-tiers des citoyens britanniques quittant Lanzarote ces jours-là pourraient partir sans avoir leurs passeports correctement tamponnés. Cela peut entraîner des complications pour leurs futures entrées dans l’espace Schengen, en vertu de la règle des 90 jours.

Conséquences pour les voyageurs britanniques

Cette rigueur renouvelée dans le tamponnage des passeports risque de provoquer une confusion chez de nombreux touristes britanniques habitués à un passage plus fluide. Si un passeport n’est pas tamponné à la sortie, les données pourraient indiquer que le voyageur est resté continuellement dans l’UE, menant à des refus d’entrée lors de tentatives ultérieures de visite dans l’espace Schengen. Les compagnies aériennes et AENA (Aeropuertos Españoles y Navegación Aérea) pourraient également voir un accroissement des réclamations de la part de ces touristes.

Pour éviter tout désagrément durant leur voyage, il est conseillé aux voyageurs concernés de s’informer scrupuleusement sur ces nouvelles exigences et de prévoir suffisamment de temps pour les formalités de douane à Lanzarote.

Recommandations pour les voyageurs

Voici quelques conseils pour les touristes britanniques se rendant à Lanzarote :

  • Vérifiez les nouvelles exigences avant de planifier votre voyage.
  • Prévoyez une marge de temps suffisante pour les contrôles de passeport à l’aéroport.
  • Assurez-vous que votre passeport est tamponné lors de l’entrée et de la sortie du territoire.
  • Gardez à l’esprit la limitation de séjour de 90 jours sur une période de 180 jours.
Retour en haut